La grossesse est une période de fragilité de la zone intime et de la flore vaginale.
Nos conseils pour une hygiène intime impeccable durant la grossesse.

L'hygiène intime pendant la grossesse

Hygiène intime : quelles particularités pendant la grossesse

Durant la grossesse, le dérèglement hormonal subi par le corps provoque un déséquilibre de la flore vaginale. Durant cette période, le pH vaginal devient moins acide, ce qui diminue son rôle protecteur. Les parties intimes sont donc plus vulnérables face aux agressions extérieures comme les mycoses ou les irritations.

Pendant la grossesse, l’activité hormonale provoque également d’autres troubles au niveau intime. Par exemple, la dilatation des vaisseaux sanguins du vagin ou encore l’augmentation des pertes vaginales. Ces pertes vaginales sont naturelles et tout à fait normales. Elles permettent de protéger le vagin et de le nettoyer. Cependant, si ces pertes sont odorantes et plus fréquentes, il est vivement conseillé de consulter un médecin ou un gynécologue.

Ces phénomènes préparent l’arrivée d’un enfant. Il faut donc veiller à conserver la zone intime saine et propre.

LES BONNES PRATIQUES QUOTIDIENNES

Tout d’abord, il vous faut adopter au quotidien les conseils d’hygiène classique. N’hésitez pas à lire notre article sur l’hygiène intime au quotidien.

La grossesse est toutefois une période particulière, qui nécessite de prendre quelques précautions supplémentaires :

  • Pour lutter contre les sécheresses intimes qui surviennent généralement durant la grossesse, hydratez-vous correctement. Utilisez un produit adapté à votre flore vaginale.

  • Portez des vêtements en coton ou en soie. Ils offrent l’avantage d’éviter les irritations et ils protègent le vagin contre les infections vulvo-vaginales.

LES GESTES À ÉVITER PENDANT LA GROSSESSE

Pour favoriser le bon équilibre de votre flore vaginale durant la grossesse :

  • Evitez de porter des vêtements trop serrés car ils favorisent le développement de bactéries et d’irritations à force de frottement et par manque d’aération 

  • Evitez les douches vaginales; cantonnez-vous uniquement à la vulve 

  • Evitez de porter des protections intimes trop longtemps. Celles-ci favorisent le développement de mycoses puisqu’elles maintiennent une humidité dans la zone intime 

  • Evitez d’utiliser des ovules ou des produits apaisants sans avis médical en cas d’irritations ou de sécheresse vaginale.