DEPISTAGES

Dépistage du cancer du sein

Le cancer du sein est le cancer le plus fréquent chez la femme en France. Il constitue également la principale cause de mortalité par cancer chez les femmes. Plusieurs actions peuvent être mises en place afin de favoriser une détection précoce du cancer du sein. L'intérêt est de pouvoir soigner ce cancer plus facilement et de limiter les séquelles liées à certains traitements.

Un examen clinique de vos seins (palpation) par un professionnel de santé est recommandé tous les ans dès l’âge de 25 ans.

Si vous avez entre 50 et 74 ans et que vous n’avez ni symptôme, ni facteur de risque autre que votre âge, une mammographie tous les deux ans, complétée si nécessaire par une échographie, est recommandée. Comme tout acte médical, le dépistage a des bénéfices mais aussi des limites. Il est important de s'informer avant de décider en connaissance de cause de réaliser un dépistage.

LE DÉPISTAGE : POURQUOI ? COMMENT ?

Une femme sur 8 sera concernée dans sa vie par le cancer du sein. Face à ce fléau, le dépistage constitue une arme efficace. Les autorités de santé rappellent également que le dépistage du cancer du sein est recommandé tous les deux ans, à partir de 50 ans. Détecté à un stade précoce, ce cancer peut être guéri dans plus de 90 % des cas et être soigné par des traitements moins agressifs.

Pourtant neuf ans après le lancement du programme de dépistage organisé du cancer du sein, une femme sur trois en France ne se fait toujours pas dépister ou pas régulièrement et la participation ne progresse plus. Elle s'est stabilisée autour de 53 %. Pour améliorer cette situation, l’InCa modifie sa communication autour du dépistage.

 

LES INCONVÉNIENTS DU DÉPISTAGE ÉVOQUÉS POUR LA PREMIÈRE FOIS

“La mammographie c'est important mais pourquoi attendre 50 ans ?“, “Comment ça se passe exactement ?“, “Et pourquoi tous les deux ans ?“... Pour répondre à l’ensemble des questions des femmes et ainsi leur permettre de faire un choix en toute connaissance de cause, la campagne 2013 de l’institut nationale du cancer propose une information complète sur le dépistage du cancer du sein, ses avantages et pour la première fois, ses inconvénients. Ainsi les risques de surdiagnostic sont abordés, tout comme ceux des cancers radio-induits ou les cancers de l’intervalle (survenant entre deux mammographies).